SANTE ACTIVE

 

La Méthode naturelle de rééducation visuelle du Dr. Bates est un outil de santé active. En effet, ce à que nous propose le Dr. Bates, c'est de modifier nos habitudes visuelles, de transformer notre manière d'utiliser nos yeux et plus encore souvent, de réaménager notre vie pour y installer moins d'agitation, plus de détente, plus d'attention, plus d'acceptation....

 

Je vous propose un extrait de la "Lettre d'information d'Alternative Santé",  n°103 du 31 juillet 2014, qui nous apporte quelques éléments de réflexion sur la santé active et la guérison. Ces éléments de réflexion s'applique bien évidemment à la santé des yeux et à la Méthode naturelle de rééducation visuelle du Dr. Bates.

 

 

Bonjour,

 

Je serais tellement heureux si je pouvais vous proposer, pour tous les types de pathologies, des remèdes simples et peu onéreux, faciles à mettre en oeuvre, efficaces au bout de quelques minutes seulement. Mais ce n'est pas possible... et je vois bien que, malgré l'évidence, de nombreux lecteurs et lectrices sont déçus quand ils comprennent que les miracles sont rares, dans les médecines alternatives, comme ailleurs.

De nombreuses personnes, lorsqu'on les interroge, se disent pourtant prêtes à abandonner immédiatement les médicaments synthétiques si on leur propose une alternative naturelle crédible. Mais il faudrait s'interroger sur ce que signifie pour elles une "alternative crédible". Si cela signifie "fondée sur des preuves scientifiques", je préfère leur dire de laisser tomber (il faudrait, pour cela, que la science s'y intéresse vraiment). Si crédible signifie "validé par les autorités", je leur réponds "même pas en rêve".

Mais si crédible signifie simplement "efficace", alors nous pouvons discuter. Toutefois l'efficacité, dans notre domaine, ne tombe pas du ciel. Contrairement à la médecine officielle, les médecines alternatives s'accommodent mal des malades passifs, pressés ou négligents. Elles obligent ceux qui les choisissent à s'interroger sur leur propre mode de vie, leur alimentation, leur envie de guérir. Elles les amènent à prendre en considération le coût des traitements (souvent jugé trop élevé), mais aussi leur disponibilité (en phyto, il faut que la récolte soit bonne), leur galénique (liquide, gélules, granules...).

En fait les médecines alternatives ne s'adressent pas aux patients mais plutôt aux impatients (c'est d'ailleurs l'ancien titre d'Alternative Santé). S'y intéresser, ce n'est pas comme d'aller chez le médecin (où l'on attend, on discute un quart d'heure et on passe à la pharmacie avant de rentrer chez soi). Ici, il faut réfléchir, se documenter, comprendre la complexité du problème, la faire sienne. Cela n'empêche pas de consulter un professionnel, au contraire, mais plutôt pour apprendre que pour subir.

C'est ce que nous essayons de faire dans cette newsletter et dans notre magazine mensuel : vous proposer d'être les acteurs de votre santé. Nous ne prétendons pas faire de vous des professionnels, nous espérons seulement changer votre regard, vous convaincre qu'on peut faire autrement, vous persuader que la guérison dépend de vous. Certains vous diront que c'est de l'effet placebo puissance dix, de l'auto-persuasion. Qu'ils disent ce qu'ils veulent... seul importe le résultat.

(...)

 

Alexandre IMBERT

www.alternativesante.fr