TEMOIGNAGES

 

Cette pédagogie de rééducation visuelle donne des résultats plus que tangibles. Ci-dessous, quelques témoignages de mes élèves.


Cette page est réservée aux témoignages. Si vous voulez m'envoyer un message, faites-le par le biais de mon adresse mail : sonia.djaoui@gmail.com


 

Commentaires : 27
  • #27

    Frédérique (lundi, 15 mai 2017 02:35)

    En janvier dernier, j'ai rencontré Sonia Djaoui, avec l'intention de limiter le port de mes lunettes. J'ai senti que cela devenait de plus en plus nécessaire, et que
    plus je les portais, plus ma vue baissait. J'ai tenté des expériences, lors de spectacles, en enlevant mes lunettes, attendre un peu, puis les remettre, ma vue était
    meilleure après quelques transferts de ce genre. Je sentais que même avec mes lunettes j'étais dans un inconfort, à mesure que je les portais de plus en plus souvent.

    Avec les différents exercices proposés par Sonia, la conscience de la lumière, de la mouvance de ce qui nous entoure, de la détente générale du corps et de l'esprit,
    la vue s'améliore, et rend la vie plus vrai, plus sensitive.

    Fin avril, le travail est abouti, je ne porte pratiquement plus mes lunettes... Merci

  • #26

    Sandrine (samedi, 18 mars 2017 12:31)

    Bonjour,

    Voilà, il y à 5 mois, je suis venue voir Sonia, cela faisait 2 ans que ça mûrissait dans ma tête.
    J'ai toujours portée des lunettes, depuis mon plus jeune âge, hypermétropie et strabisme, mon objectif était d'atteindre le zéro lunette, et retrouver une vue normale.
    Avec la pratique de la méthode Bates, en changeant mes habitudes j'y suis arrivée, grâce au cours avec Sonia.
    Aujourd'hui j'ai retrouvé un réel confort avec ma vue, sans lunette !!!!
    Je vois en relief comme je n'ai jamais vu de ma vie, extraordinaire pour moi !!!
    Un grand merci à Sonia, et j'encourage fortement toute personne souhaitant améliorer sa vue comme moi j'ai pu le faire, de sauter le pas.
    Sandrine

  • #25

    Diane (samedi, 18 mars 2017 05:26)

    Bonjour,
    J'avais témoigné à chaud fin juillet au sortir du stage d'été. 8 mois plus tard, et les longs mois d'hiver à la luminosité bien faible,qu'en est-il? (petit astygmatisme et début de presbytie qui nécessitait le port de lunettes pour lire)
    Je n'ai jamais remis mes lunettes ! Et ma lecture de livres de poche est confortable, même le soir avec une bonne lampe.
    Pendant les mois d'hiver, j'ai rencontré des périodes de baisse d'acuité visuelle, quelques doutes parfois aussi. Mais les voilà balayés par de nouveaux progrès très nets suite à 3 demi-journées de pratique intensive notamment du port du cache pour stimuler mon oeil le plus faible ! Me voilà capable de tout faire avec ce seul oeil, notamment lire des petits caractères et écrire en ce moment même ce témoignage.
    Quel encouragement à poursuivre et à diffuser le plus possible cette méthode ! Merci, Sonia, pour m'avoir libéré de la servitude des lunettes que je voyais comme une fatalité, l'âge avançant.
    Diane

  • #24

    Catherine (mardi, 14 mars 2017 07:32)

    Une consultation pas comme les autres.
    Oui, sur un balcon, face au soleil et sans lunettes ni lentilles.
    Discussion à bâtons rompus sur mes habitudes, mon environnement et mes postures (ici et chez moi) mais je réalise soudain que Sonia m'incite à prendre conscience que mes besoins réels ne correspondent pas forcément à la norme et que je fatigue inutilement mes yeux.
    Très habile Sonia !
    Après un travail sur le besoin de lumière de l’œil, on passe au repos, paumes sur les yeux pour faire le noir tout en continuant l'entretien. En fin d'exercice je me retourne vers Sonia et là, je la vois NETTE (moi qui suis myope au point de distinguer à peine le Z et le U chez l'ophtalmo) et pas floue comme au début de l'entretien.
    Bluffant !
    Cette vision n'a pas duré bien sûr mais elle a existé, je n'ai pas rêvé. Je me dis que si on peut obtenir ce résultat en peu de temps, alors en travaillant régulièrement "ça devrait le faire". Ma motivation a aussitôt décuplé pour poursuivre des séances avec Sonia.
    Merci Sonia pour cette "nouvelle vision". Je mets en pratique les conseils en attendant avec impatience les prochaines rencontres.

  • #23

    Veronica (mercredi, 04 janvier 2017 09:23)

    J'ai fait un atelier de découverte à travers ma mutuelle au mois de décembre 2016. Graphiste, je travaille beaucoup d'heures par jour devant deux écrans. Mes yeux sont précieux pour ma vie bien sur, mais ma vision est aussi au cœur de mon métier.

    J'ai été non seulement surprise de voir à quel point des exercices simples et une compréhension de mes habitudes ainsi que de certaines croyances véhiculées dans notre mode de vie ont un impact sur la vision.
    Après un mois où j'ai mis en place quelques exercices appris lors de l'atelier de découverte, je vois les bénéfices : détente, une meilleure vision sans lunettes, un usage moins systématique de celles-ci, une vision enrichie au niveau de la netteté, du champ visuel, de la luminosité, de la perception des nuances.

    j'ai également compris certains principes pour mieux éclairer mon environnement et celui de ceux que j'aime.

    Enthousiaste de tout cela, j'ai fait ma première séance pour installer une routine à ma mesure, et je sors pleine de nouvelles découvertes et apprentissages. J'en dirais plus dans quelques mois, mais déjà ma vision à changé et mes perspectives à futur aussi !

    Merci Sonia pour tes conseils adaptés sur mesure, cette réeducation change déjà un inconfort et une limitation que je pensais "inévitable".

  • #22

    Daniel (mercredi, 14 septembre 2016 02:45)

    Je ne peux pas témoigner sur les cours de Sonia car je n'ai pas la chance d'y pouvoir participer, du fait d'habiter trop loin. Cependant, je peux parler de la méthode Bates, que j'ai utilisée.

    Il y a cinq ou six années j'ai découvert par hasard le merveilleux livre d'Aldous Huxley "L'art de voir" (Ed. Payot), écrit en hommage et soutien de la méthode Bates. Mes yeux se sont immédiatement "réveillés". Trois semaines après cette lecture je m'étais, tout seul, complètement guéri d'une presbytie de 2,5 dioptries. Aujourd'hui, à l'âge de 61 ans, j'ai une vue presque parfaite, pour mon âge. Toutes mes anciennes lunettes sont au grenier: en fait, je ne sais pas ce qu'elles font là haut, elles auraient dû prendre le chemin de la poubelle...

    Moi je suis naturellement admirateur de la médecine moderne, même si je ne vais pas souvent chez le médecin. Très récemment j'ai été guéri de très méchants douleurs (d'abord aux intestins et puis à la gorge), les deux fois en question d'heures, par des très précis diagnostiques et quelques pilules. Cependant, lorsque je regarde vers une spécialité médicale dite moderne, comme l'ophtalmologie, j'ai des frissons: je crois voir là une approche encore moyenâgeuse. Cette discipline soutient encore de nos jours qu'il n'y a d'autre solution pour les maladies des yeux plus courantes que l'immobilisation (lunettes, les "béquilles" des yeux) ou carrément l'amputation de la rétine. Comme Huxley exprime très bien dans son livre, la médecine moderne considère que les yeux sont faits de tissus différents, qu'une fois ils ont perdu leur élasticité il n'y a plus moyen de la récupérer. Cela, à mon avis, C'EST FAUX. Autrement, je devrais croire que j'ai fait un miracle avec moi même, et je ne crois pas aux miracles.

    Les yeux sont les muscles les plus "liés" au cerveaux. Du fait d'avoir récupéré une grande partie de leur souplesse, mon cerveaux en a aussi grandement profité: plus de précision, concentration, mémoire, assurance, et un long etc. Et afin de continuer à entretenir ces beaux muscles je me suis remis de plein sur une ancienne passion de jeunesse, la photographie. Je contrôle maintenant, plain d’aisance, tous les petits détails de chacune de mes photos. Quel bonheur!

    Dans l'effort de récupération de ma vision j'ai été sûrement soutenu par ma connaissance du yoga et de sa relaxation bienfaisante. En effet, ce n'est qu'a travers la relaxation que l'on peut récupérer la vue, et cela doit être certainement la base de l'enseignement dans les cours de Sonia.

    J'aurais voulu envoyer chez Sonia mes trois filles adolescentes, qui sont en train de développer des méchantes myopies et, comme il fallait s'y attendre, sont sourdes aux conseils de leur papa. Cependant, on habite beaucoup trop loin. Mais si ce n'est pas votre cas, n’hésitez pas, allez-y!

    J'ai toujours pensé que l'argent et le temps qu'on emploie pour améliorer notre santé sont toujours le temps et l'argent les mieux investis.

  • #21

    Véronique (jeudi, 04 août 2016 13:45)

    Je viens de terminer un stage de 5 jours avec Sonia. Et pour essayer de faire comprendre une expérience vécue depuis, je vous livre la petite histoire ci-dessous. Ceux qui ont éprouvé ce dont je parle, comprendront. Les autres... Peut-être certains me prendront-ils pour une illuminée, mais bah, quand on sait à quel point la lumière est importante pour les yeux, autant la distribuer au plus grand nombre ! Toute modestie gardée, bien sûr ;-) !

    Les trois petites cuillères
    Il était une fois trois petites cuillères qui ne se connaissaient pas. Elles dormaient pourtant dans le même tiroir, au milieu d'autres petites cuillères toutes aussi indifférentes au sort de leurs compagnes. C'était ainsi et jamais aucun couvert n'avait eu l'idée de changer l'état d'esprit de ce tiroir.
    Un jour, ces trois petites cuillères furent choisies pour aider trois humains à manger de la compote. Rien d'extraordinaire, ça leur était déjà arrivé plusieurs fois et elles connaissaient leur rôle par cœur.
    Alors qu'elles étaient toutes les trois en train de faire leur travail avec application, l'air s'épaissit tout à coup, sans pour autant ralentir leur mouvement. Ce fut très étrange car à cet instant précis, les trois cuillères surent que les autres existaient en même temps qu'elles et plus important encore qu'elles étaient reliées les unes aux autres par un lien indéfinissable. Elles en furent toutes émues. Et pour la première fois de leur vie, elles se sentirent danser, en plein cœur d'un ballet aux arabesques souplement orchestrées. Chaque mouvement était juste et s’emboîtait à distance avec les autres réalisés quelques centimètres plus loin. C'était magique !
    Cette communion que vécurent les trois cuillères les transforma à tout jamais. Ce moment n'avait duré qu'une seconde mais elles l'avaient vécu avec une telle intensité !
    De retour dans leur tiroir, elles ne purent s'empêcher de partager leur expérience avec les autres couverts, tout en s'interrogeant sur ce qui s'était passé.
    Ce qu'elles n'avaient pas remarqué, c'est qu'à leur table il n'y avait pas trois mais quatre personnes. Et c'est à la faveur d'un regard « donné » par cette quatrième personne que la magie a opéré, au grand étonnement de cette quatrième personne d'ailleurs et surtout à son grand émerveillement !
    Car cette « danse » inattendue l'a plongée, pour un instant, dans un monde où le mouvement le plus banal pouvait être source d'une joie profonde.
    Comment je sais tout cela ? Cette personne, c'était moi...
    Et j'espère bien revivre encore et encore de tels moments de beauté parfaite !
    Merci Dr Bates ! Merci Sonia d'avoir le courage de transmette son enseignement. De la vie à la vue ou de la vue à la vie, il n'y a qu'un pas... en fait, juste une lettre...

  • #20

    Diane (dimanche, 24 juillet 2016 12:11)

    De retour du stage d'été niveau 2 de Sonia, je vous propose un témoignage à chaud.
    J'avais consulté Sonia suite à un début de presbytie un peu brutal dans un contexte de burn out. J'étais par ailleurs corrigée depuis 4 ans pour un léger astygmatisme.
    J'ai suivi 4h de séance individuelle puis le stage 2. Le 4ème jour de stage, j'ai découvert avec surprise que je lisais sans difficulté les caractères en police 6, ce qui m"était impossible auparavant, et je réussis de nouveau à déchiffrer un livre de poche avec l'éclairage d'une lampe de chevet, ce qui m'était devenu impossible depuis quelque 2 ans. Les résultats peuvent donc être rapides et c'est très stimulant pour continuer les activités afin de retrouver un confort de vue satisfaisant.
    Mais il y a plus, la méthode Bates, ce n'est pas seulement améliorer sa vue physique, c'est "un art de voir". Or je rentre avec un autre regard sur mes yeux et ma vue, l'acceptation de là où j'en suis sans plus chercher à avoir une vue qui corresponde à une norme donnée par la société.
    La méthode Bates, c'est aussi et surtout un travail sur l'ensemble de la personne. Ce que j'ai expérimenté, c'est que toucher aux yeux, c'est toucher à la structure, et améliorer ma vue c'est améliorer ma structure interne, la rééquilibrer. Très belle découverte ! émerveillante.
    Merci à Sonia pour cette découverte. J'ai découvert en Sonia, une accompagnante précise, à l'écoute, et patiente accompagnant pas à pas chaque stagiaire au niveau où il en était et de manière très individualisée dans un travail proche de la maïeutique.
    Peut-être rendez vous pour un stage niveau 3 l'année prochaine?
    Diane

  • #19

    Elisabeth (dimanche, 10 mai 2015 12:31)

    Quatre mois plus tard… De près comme de loin, je vois la vie autrement sans lunettes et c’est une joie réelle que de pouvoir vivre et lire ainsi.

    J’ai intégré pleinement les exercices dans ma vie quotidienne ; ceux pratiqués au soleil et à la lumière naturelle me font le plus grand bien. Toutes ces nouvelles habitudes basées sur la détente sont un réel bienfait sur la santé physique et morale.

    Merci encore à ce grand Monsieur qu’est le Docteur Bates et à Sonia.

  • #18

    Elisabeth (mercredi, 10 décembre 2014 02:27)

    Retraitée et salariée à temps plein, travaillant beaucoup devant un écran, j’étais devenue totalement dépendante de mes lunettes dès le réveil du matin. Je me voyais floue devant une glace et tout était trouble autour de moi dès que je retirais mes lunettes.

    J’ai démarré la méthode BATES le 1er octobre afin de récupérer de l’acuité visuelle par des exercices faciles à faire à raison d’un R.V. par mois sur 6 mois. Dès la première séance, j’ai réappris à regarder la lumière du jour et du soleil sans lunettes. En persévérant quotidiennement, le trouble a diminué peu à peu à ma grande surprise et après deux mois d’exercices quotidiens, je redécouvre maintenant sans peine tout ce qui m’entoure et je revis. Quand je retire mes lunettes après le travail, si la transition était longue au début avec une vision un peu floue, il n’en est plus de même deux mois plus tard. La vue s’adapte immédiatement et je conduis aussi sans lunettes.

    J’ai appris à détendre mes yeux, à jouer avec le soleil, à observer en jouant avec les lignes, les formes, les couleurs... En travaillant sur la vision de près, je constate aujourd’hui après deux mois d’entraînement que si j’étais incapable auparavant de lire une ligne sans lunettes, je redécouvre que chaque lettre illisible qui se dédouble reprend sa place et forme à nouveau des mots, des phrases. La lecture est lente mais en continuant les exercices que j’assimile à des jeux, l’amélioration visuelle est bien là et progresse avec le temps.

    Je me rends compte maintenant qu’il est possible de voir autrement. La vue est précieuse et il ne faut pas attendre pour démarrer la méthode si c’est nécessaire. Un grand merci à Sonia !

  • #17

    Hervé (mardi, 14 octobre 2014 08:48)

    Il y a quelques mois mon ophtalmo me disait "risque de glaucome" et "tension trop importante", alors j'ai appelé Sonia. Nous avons fait plusieurs séances d'apprentissage et durant l'été je me suis tenu aux exercices proposés. C'est parfois une contrainte et c'est souvent un jeu ... s'amuser avec le soleil, se laisser le temps d'un palming dans notre vie effrénée est une gageure !

    Mais quelle récompense !!!

    Hier, nouveaux examens ophtalmo. Elle (c'est une femme) cherche à comprendre ... "mes mesures précédentes ne devaient pas êtres justes" (sic) parce que TOUT VA BIEN. Pas de tension, pas de dégradation, pas de glaucome ...

    Dire que c'est un plaisir d'écrire ces lignes est loin de la vérité. C'est une joie et surtout un élan pour poursuivre notre travail pour aller maintenant vers davantage de liberté avec une vue plus nette et se libérer de ces prothèses affligeantes que sont les lunettes.

    J'y crois et je vais y arriver. Maintenant j'en suis persuadé. Alors un grand merci à ce grand monsieur que le docteur Bates ainsi qu'à sa pédagogue, Sonia, avec qui j'avance vers du mieux, tous les jours.

    Petit 'clin d'oeil' : une semaine dans le désert tunisien sans porter une seule fois des lunettes de soleil, comme les hommes du désert que j'apprécie tant !

    Vive la vie ! (pardon ... vive la vue :-)

  • #16

    Trolong jacqueline (mercredi, 06 août 2014 09:57)

    Merci à Sonia, pour cette semaine de Juillet, je suis revenue avec plus de tonus, et la vue"claire ", je continue mes exercices de détente, de jeux, avec mes yeux, je m'amuse avec les couleurs, je cille un peu plus!je fais le"balancier " et la respiration profonde, je cherche mes lunettes dans la maison!!! la visite chez l'ophtalmo, a été positive , nouveau contrôle le 2 09. j'ai confiance
    Amitiés à tous les participants du stage et à toi en particulier, Sonia, avec ton calme et ta gentille patience, MERCI encore, Jacqueline

  • #15

    Cathy (vendredi, 01 août 2014 15:34)

    J’étais encore presbyte il y a 2 semaines, et je tiens à témoigner de l’amélioration fulgurante de ma vue après un stage de 5 jours avec Sonia Djaoui, durant lequel j’ai appris comment récupérer l’acuité visuel par des exercices. Ceux-ci sont simples à pratiquer, agréables, reposants et très amusants pour certains.
    Travaillant dans un bureau je portais des lunettes durant 8 heures avec une vue en continuelle diminution. Depuis 5 ans, je ne pouvais plus lire à l’écran (même en agrandissant les caractères ceux-ci étaient dédoublés et flous au point que je ne pouvais les déchiffrer) ni les lettres du clavier, encore moins les documents. D’ailleurs, sans lunettes, les visages étaient flous car ma vision intermédiaire et de loin avaient diminué.
    Après le stage, j’ai repris le travail de bureau et j’ai continué à pratiquer les exercices. Ma vue continue de s’améliorer. Voici les résultats actuels (je sais que la progression va se poursuivre grâce à ma pratique régulière des exercices) :
    Je vois très nettement de loin. Je redécouvre le courant à la surface de la rivière située à 100 mètres de mon appartement. Je vois à nouveau mon environnement de proximité nettement : les visages, la beauté de la nature, les formes, les nervures des feuilles, le soyeux des pétales ont réapparu ! les couleurs sont plus vives ! LA VIE EST PLUS BELLE !
    Avec 2 simples astuces (caractères agrandis et lumière accentuée) je me sers de mon ordinateur sans lunettes. Je les porte uniquement lorsque je ne peux pas lire sans, en moyenne 1/2 heure par jour !
    Mon témoignage est un peu long, pourtant j’aurais encore tant de choses merveilleuses à dire ! un immense merci à Sonia qui m’a non seulement appris à prendre soin de mes yeux,mais aussi à porter un autre regard sur le monde. Je suis bien plus relaxée, sereine.

  • #14

    Laurent (jeudi, 31 juillet 2014 06:50)

    Je viens de participer au stage de juillet et je dois avouer que mes yeux s'en portent mieux dès lors que j'applique la méthode qui consiste à les relaxer en toute occasion. J'avais souvent des tensions et de la fatigue oculaire, maintenant j'ai des outils pour les gérer. Cela demande de l'investissement personnel et de la persévérance, mais ça marche ;) Le plus intéressant toutefois pour ce qui me concerne en particulier, est que ce ne sont pas seulement mes yeux qui vont mieux. Leur détente en effet a une influence très positive sur mon état de détente général, au point que regarder le monde est devenu moins stressant. Je peux par exemple regarder plus facilement des personnes sans baisser le regard, comme si cet état de détente me rendait assez serein et plus confiant envers mon prochain... D'une manière générale je pourrais donc dire que quand j'applique la méthode j'accepte de voir avec plus de clarté le monde et ses habitants (à plumes, à poils ou imberbes) ;-D
    Merci donc à Sonia pour ses conseils inspirés du Docteur Bates.

  • #13

    viaenergetica (mercredi, 25 juin 2014 09:02)

    C'est top

  • #12

    Laurence (mercredi, 25 juin 2014 08:15)

    Je travaille depuis plus de 25 ans sur des écrans toute la journée : problème de convergence, maux de tête etc. Beaucoup de plaisir à suivre le stage méthode Bates avec Sonia. Rires. Détente. Et nombreuses découvertes : l'importance de ciller plus souvent (on y voit mieux !) ; l'apport de la détente (palming) et de la lumière ; les exercices personnalisés à intégrer au quotidien (c'est important d'y voir clair !)... La liste est longue... L'envie de revenir à un autre stage :)

  • #11

    Brigitte E. (mardi, 03 juin 2014 16:25)

    Pour faire suite à la vidéoconférence de ce soir, je tiens à confirmer l'effet curateur du soleil sur ma pathologie, c'est-à-dire une très sévère sécheresse oculaire extrêmement handicapante. Tous les ophtalmos que j'avais consultés (y compris le + grand spécialiste du pb en France) m'avaient affirmé que, mes canaux lacrymaux étant asséchés, ma condition resterait ce qu'elle était, voire, empirerait, et que, de toute façon, je devrais me protéger du soleil. Aujourd'hui, je me considère comme presque guérie, et cela, grâce au soleil et à la détente. Sonia m'a confortée dans le ressenti que j'avais, que le soleil semblait me faire du bien. J'ai donc persévéré à "absorber" un maximum de soleil quand je le pouvais, j'ai renoncé aux lunettes (je ne vis pas en montagne ni sur l'eau !) et j'ai changé mon mode de vie et de croyances. Peu à peu, j'ai espacé la prise de larmes artificielles que j'étais avant obligée de me mettre toutes les 5 minutes dans les yeux et, aujourd'hui, je me mets en général une goutte dans les yeux au réveil et une au coucher. Basta. Sauf les jours de mauvais temps, quand la luminosité est très faible, ou quand je passe trop de temps dans des magasins à lumière artificielle violente : ces jours là, je dois augmenter les gouttes … Je suis aujourd'hui une énigme pour la science !!!! Mais la science veut sans doute ignorer Mr Bates ! En tout cas, merci Mr Bates et merci Sonia pour vos conseils qui m'ont aidée à retrouver une vie normale.

  • #10

    Martine WILLOT (dimanche, 13 octobre 2013 15:54)

    Depuis que j'ai participé aux stages de Sonia, j'ai appris à considérer mes yeux d'une autre manière. Quand j'évoquais mes douleurs dues à une hypertension intraoculaire, je disais que je "sentais" mes yeux, persuadée du fait que la "norme" est de ne pas avoir conscience de leur existence. Maintenant, chaque jour, je les remercie d'être bien là et je leur apporte l'attention qu'ils méritent.
    Sonia m'a appris des exercices que je pratique tous les jours, en pleine conscience. Ma vue s'est améliorée à l'œil droit et je ne désespère pas d'arriver à résoudre ce problème de tension. Je remercie Sonia de sa présence attentive. L'individualisation de son enseignement est primordiale et résulte, bien évidemment, de la qualité de son écoute.

  • #9

    Nicole ROTEN (vendredi, 26 octobre 2012 02:22)

    Ayant vu plusieurs fois des annonces de stage pour améliorer la vue, et ayant enregistré le nom du Dr Bates, j'ai un jour trouvé son livre "Une vue parfaite sans lunettes" (en couverture photo d'une paire de lunettes cassée).
    L'ayant acheté, je l'ai rangé dans notre bibliothèque.
    Je portais à l'époque des lunettes qui devenait de plus en plus gênantes au fils des jours.
    Lors d'un barbecue chez un cousin, une branche d'arbre a subtillement soulevé mes lunettes posées sur le dessus de ma tête.
    Nous avons cherché une demi-heure pour les retrouver enfin entre la végétation au bord du ruisseau, ouf vu le prix des lunettes, soulagement.
    3 semaines plutard, sur un chantier, je dois me mouvoir dans un vide ventillé non éclairé en position genoux fléchis. Après plusieurs va et vient, j'entendis un bruit suspect: je venais de marcher sur mes lunettes tombées de ma poche lors de mes déplacements.
    Cette fois s'était réglé 1250€ boussillé. Surprise elle avait la même forme que les lunettes cassées de la photo de couverture du livre du Dr Bates.
    A partir de ce jour j'ai entamé la lecture de ce merveilleux témoignage et me suis mise à une rééducation naturelle de la vue.
    Depuis plus de lunettes pour la vue, ni pour le soleil, j'ai compris le miracle de la vue, j'aime la vie.
    Habitant en belgique, j'espère un jour m'arrêter à Tours pour participer à un stage.
    Merci pour votre site et merci pour tout.
    Amicalement,
    Nicole

  • #8

    Lalia G. (mercredi, 15 août 2012 10:01)

    J'ai apprécié la qualité du stage et l'écoute attentive de Sonia. Les diverses exercices autour de la vision m'ont permis de prendre surtout conscience que la lumière et la relaxation avec les accords toltèques sont des trésors pour la vue. Le stage m'a permis d'acquérir des pratiques à mettre en place quotidiennement. Mon quotidien s'est transformé. Je vois nettement mieux la "vie". Je remercie du fond du coeur Sonia ainsi que le groupe pour tous les échanges que nous avons partagés.
    Lalia

  • #7

    Solange Lemoine (dimanche, 23 octobre 2011 02:49)


    La Méthode Bates, que Sonia m'a faite découvrir, m'a apporté la conscience d'un trésor ; ma vue !
    Je me suis inscrite au printemps à l'un de ses week-ends, me sentant venir quelques difficultés à lire de près ... je me refusais à penser que mon âge, 52 ans, en était la cause.
    J'avais quelques mois plus tôt consulté un ophtalmologiste qui m'avait prescrit des lunettes de vue pour la lecture ... Je les avais achetées. Quand je les portais, je me sentais agressée. C'était violent. J'avais l'impression de voir de moins en moins sans lunette ...
    Depuis ce week-end, je suis beaucoup plus attentive à la fatigue de mes yeux, à ce que je leur demande ... et j'en prends soin par les petits exercices expliqués par la méthode dès que je sens le trouble ou la fatigue.
    Ainsi je n'ai toujours pas besoin de porter de lunettes. Elles sont rangées je ne sais où. Ma vue se maintient grâce à ça et c'est bien plus simple pour moi de ne pas avoir à chercher mes lunettes pour lire !
    Je tiens le pari de tenir quelques années encore sans lunettes !

  • #6

    Sylvia Willekens (lundi, 19 septembre 2011 12:29)

    Le repos pour les yeux pendant le stage de 3 jours m'a amélioré la vue. La groupe était supportive et agréable, probablement grace aux accords tolteques :).
    Pour moi qui installe la vue binoculaire, les activités à la string font un grand pas en avant. Et remarquable, j'ai même découvert ma facon de penser, ma croyance. Je suis maintenant capable de voire la pointe.
    Et je sais bien pour moi il y a encore plusieurs choses à apprendre mais j'ai beaucoup de courage grace aux améliorations permanentes. Donc je sais maintenant aue c'est possible.

  • #5

    Joëlle DESTOUCHES-ATTARD (mercredi, 14 septembre 2011 14:58)

    J'ai découvert la méthode BATES en juillet 2010 et j'ai rapidement ressenti un confort au niveau de la zone visuelle. Je n'ai pas éprouvé de contrainte par rapport aux exercices car ils se sont rapidement inscrits dans une ouverture et un bien-être généralisés, même si il faut bien le reconnaître une certaine rigueur est nécessaire dans leur pratique régulière. Au bout de six mois, un premier contrôle visuel a permis d'objectiver que mon inconfort par rapport à mes lentilles et lunettes était bien réel : j'avais déjà récupéré 1 dioptrie à un oeil et 0,5 à l'autre. Pour quelqu'un qui doit devenir aveugle à plus ou moins long terme, c'est plutôt pas mal....Je sens que ma vue continue d'évoluer et je suis convaincue que, si on s'en donne la peine, on a les moyens d'agir sur un processus qu'on nous fait croire inéluctable.

  • #4

    Ghislaine MAUCORONEL (lundi, 12 septembre 2011 03:26)

    depuis les ateliers de la méthode Bates, je ne porte mes lunettes de vue que très rarement et plus du tout mes lunettes de soleil. lorsque je me détends et notamment mes yeux ma vue s'améliore merci à Sonia pour cet enseignement

  • #3

    Daniel SIDLER (lundi, 05 septembre 2011 10:31)

    Ancien pilote de chasse,j'ai du faire face à la "presbytie" et une baisse de mon acuité de loin depuis peu. Après un bref apprentissage de la méthode dont je suis les préceptes, j'ai pu récupérer mon excellente vision de loin et baisser ma correction de près.

  • #2

    Anne SIDLER (lundi, 05 septembre 2011 10:25)

    Depuis le stage de mai 2011, je ne porte plus mes lunettes sauf dans de très rares (de plus en plus rares) occasions : notamment pour conduire. Je constate que ma vue s'améliore en fonction de mon assiduité à faire les exercices de rééducation de la méthode Bates.
    Depuis il m'arrive même "d'oublier" d'emmener mes lunettes avec moi. Merci Sonia pour ton écoute et la finesse avec laquelle tu me soutiens dans la persévérance !

  • #1

    Frédéric DEVISSCHER (vendredi, 26 août 2011 01:30)

    Je reconnais avoir été très surpris de la rapidité des effets sur la vue de la méthode. Après le 1er cours, rentrant à pied, j'ai perçu avec beaucoup de netteté tout un tas de panneaux, textes et lumières que je n'avais pas remarqués auparavant. Tout m'apparaissait plus intense, plus coloré, plus détaillé et c'est là que j'ai compris que le travail de détente effectué et donc l'état psychologique avait un effet immense sur la perception visuelle, ce que mon mental avait, jusqu'à cet instant, du mal à admettre.

Sonia DJAOUI- CENTRE DE YOGA TRADITIONNEL

161, rue Roger Salengro - 37000 TOURS

02 47 37 47 94

06 30 28 92 11

sonia.djaoui[at]gmail.com

www.sonia-djaoui-methode-bates.com

www.sonia-djaoui-yoga-37.com

Numéro SIRET : 511 557 985  00021